QUI EST CATHERINE DUBOIS

Section Title Separator

Artiste active et enseignante en arts plastiques

Catherine Dubois est née à Salaberry-de-Valleyfield en Montérégie. Elle termine ses études en sciences humaines au Cégep de Valleyfield en 2008. Par la suite, elle poursuit des études en arts à l’Université du Québec à Montréal. Elle y obtient un certificat en arts plastiques en 2009 et un baccalauréat en arts visuels et médiatiques profil création en 2012. Durant ses études, elle participe à différentes expositions collectives formées d’étudiants. En 2012, elle fait partie de l’exposition des finissants, Passage à découvert, située à la galerie de l’UQÀM.

Pendant cette même année, Catherine s’inscrit au projet TRACE qui a pour objectif de recruter les artistes de la région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Elle est sélectionnée. Cette expérience lui permet de faire une exposition individuelle dans la deuxième édition de Détour-Retour et de faire un projet de médiation culturelle dévoilant les rudiments de la pratique du moulage. Grâce à ce projet, elle obtient une formation en gestion de projets artistiques et une bourse de professionnalisation.

Durant l’été 2012, elle travaille comme accessoiriste de plateau et assistante de production pour les Gags Juste pour rire. Elle obtient également un contrat comme peintre pour White House Down production. Ces métiers lui permettront d’acquérir certains savoir-faire qui s’avéreront bénéfiques dans la continuité de ses créations.

En 2011 et 2012, Catherine fait de la suppléance dans des écoles primaires et secondaires. C’est ce qui la motive à poursuivre ses études en enseignement. En 2015, elle est diplômée d’un deuxième baccalauréat en arts visuels et médiatiques profil enseignement. Elle obtient sa permanence en 2018 comme enseignante en arts plastiques à l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes dans la région de Vaudreuil-Soulanges. Par sa vision artistique, Catherine aborde chaque projet de ses élèves avec engouement. Elle partage ainsi son expertise; le partage étant une valeur inestimable, gratuite et précieuse à ses yeux.

L’Ikigai, le moyeu de ses inspirations, se concentre sur le respect du vivant et du non-vivant. C’est ce qui la fait vibrer comme artiste. Ses œuvres attirent l’œil par leur complexité et leur côté contemplatif. Plusieurs sujets se chevauchent et jouent sur les perceptions. Bref, elle utilise l’art pour laisser filtrer par une ouverture infime, personnelle et intime une part d’elle-même.

Crédit pour la photo : Joëlle Roy-Chevarier